évaluation d'un prix fonds de commerce

Comment évaluer le prix d’un fonds de commerce ?

Aujourd’hui, de plus en plus de Français choisissent de racheter une affaire en cours d’activité pour se lancer à leur propre compte. Ce qui équivaut à racheter le fonds de commerce au propriétaire actuel. Si vous vous posez la question de savoir comment évaluer le prix d’un fonds de commerce, sachez qu’il existe trois méthodes principales pour y arriver. En effet, vous pouvez effectuer le calcul par la valorisation du CA, par le total des actifs et par la valorisation de la rentabilité.

Méthodes d’évaluation du montant d’un fonds de commerce

Savoir comment évaluer le prix d’un fonds de commerce est une nécessité quand on prévoit reprendre une affaire en cours d’activité. Pour y arriver, différentes méthodes peuvent être employées :

Calcul du fonds de commerce via la valorisation du CA

La technique d’évaluation du prix d’un fonds de commerce est la plus utilisée à ce jour. C’est dû au fait qu’elle permet d’avoir une image précise du niveau d’activité auquel il faut s’attendre.

De plus, cette solution reste facile et peut être rapidement mise en œuvre. Si vous optez pour cette méthode, vous devrez vous assurer de demander les bilans des 3 dernières années au propriétaire actuel du fonds de commerce.

Lire  Combien coûte une école de commerce ?

Vous devrez appliquer un pourcentage plafond et un pourcentage plancher à la moyenne des 3 années de CA. Après avoir indexé ce montant moyen grâce à ces deux pourcentages, vous obtiendrez une estimation bien précise de la valeur du fonds de commerce.

Calcul du fonds de commerce via le total des actifs accessibles

À travers cette méthode d’estimation, vous n’aurez qu’à simplement additionner la totalité des actifs du commerce comme :

  • La valeur réelle des stocks de marchandises ;
  • Les brevets, les marques ;
  • Le droit au bail ;
  • Les machines, le matériel…

L’actif se divise en deux grandes catégories, à savoir l’actif immobilisé et l’actif circulant.

Calcul du fonds de commerce via la valorisation de la rentabilité

Cette méthode d’évaluation est considérée comme étant également très intéressante vu qu’elle tient compte de la rentabilité du fonds de commerce. Par ailleurs, plus l’affaire est rentable, plus elle motive.

Si l’on choisit la méthode d’évaluation de la valeur du fonds de commerce par la rentabilité de l’activité, il faudra faire attention au résultat comptable de la société. Ainsi, l’on sera en mesure d’avoir une idée précise de ce que pourra rapporter cette affaire à l’avenir.

Après avoir examiné ces documents, l’on pourra quantifier le montant du revenu du gérant ainsi que l’existence de charges d’amortissements ou de charges d’intérêts d’emprunt. Par cette méthode, on cherche à mettre un accent non pas juste sur le chiffre d’affaires, mais aussi sur le bénéfice provenant de l’entreprise.

Retenez que le bénéfice sera ensuite pondéré par un coefficient qui est en général compris entre 3 et 5 afin de déterminer la valeur du fonds de commerce. Il y a aussi d’autres valeurs de coefficient qui sont souvent prises en compte. « 2 » pour un environnement rural et « 10 » pour un emplacement de tout premier choix dans une ville assez grande.

Lire  Combien de temps un notaire peut garder l'argent d'une succession ?

Évaluation du prix d’un fonds de commerce : les documents nécessaires

Afin de réaliser le diagnostic du fonds de commerce à reprendre, voici les documents nécessaires :

  • Statuts de l’entreprise ou de la société avec K-bis, ainsi que les derniers procès-verbaux d’AGO (s’ils sont accessibles) ;
  • Documents comptables complets et précis des trois ou cinq dernières années (certifiés par un expert-comptable) ;
  • Récapitulatif des créances et des dettes à encaisser (même les créances douteuses) ;
  • Contrats de prêts, nantissements, hypothèques ;
  • Contrat de bail commercial ;
  • Plans des locaux (y compris les surfaces utiles et les surfaces développées) ;
  • Catalogue des produits et des tarifs ;
  • Accords commerciaux et techniques principaux ;
  • Liste exhaustive des matériels et outillages précisant leur âge et leur état ainsi que les contrats appropriés.

Il faut également ajouter les données sur les litiges en cours et les renseignements appropriés si l’entreprise a été impliquée dans une procédure collective.

Se faire accompagner pour une estimation plus précise

Si vous souhaitez revendre votre fonds de commerce ou en racheter un, l’idéal serait de vous faire accompagner durant toute la procédure. Si l’on ignore la véritable valeur de son fonds de commerce, on peut dans un premier cas accepter des propositions de rachat trop basses en comparaison à la réelle valeur du fonds.

Dans le second cas, on peut un peu trop gonfler le montant du fonds de commerce, ce qui empêcherait la vente du fonds de commerce. Si vous vous demandez quels experts contacter pour vous accompagner, vous pouvez solliciter l’assistance d’avocats, d’huissiers et de juristes spécialisés.

Lire  Combien investir dans la cryptomonnaie par mois ?

En effet, ces derniers pourront mieux vous accompagner pour estimer la valeur de votre fonds de commerce. Racheter un fonds de commerce s’avère être plus avantageux que créer sa propre entreprise qui peut s’avérer extrêmement coûter.

A lire également

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *