fonctionnement levée de fonds startup

Levée de fonds : comment ça marche ?

Le financement d’une entreprise ou d’une start-up est un enjeu de taille. Pour ce faire, les entrepreneurs et chef d’entreprise se servent de différents leviers pour obtenir les fonds destinés à l’amorçage d’une activité ou le développement d’un nouveau produit ou service. Voici comment marche une levée de fonds.

Qu’est-ce qu’une levée de fonds ?

La levée de fonds est une solution de financement qui se traduit par l’arrivée de nouveaux actionnaires. Une entreprise ou une start-up fait appel à des investisseurs pour fournir des capitaux.

Ceux-ci reçoivent des titres de l’établissement. Parfois, il est convenu à l’avance leur date de sortie du capital. Elle se fait par la cession de leurs parts aux autres associés ou à des tiers.

L’opération est destinée à financer la croissance ou la diversification d’une société. Elle est également utilisée par les petites structures à fort potentiel ou innovantes. Les investisseurs doivent être convaincus de la potentielle plus-value à réaliser.

Comment se déroule une levée de fonds en France ?

En France, la première étape pour effectuer une levée de fonds consiste à créer un business plan. Ensuite, vous devez identifier les potentiels investisseurs. Puis vous leur envoyez un dossier complet (selon leurs exigences) pour la due diligence.

Lorsque le partenaire est intéressé, un contrat de confidentialité est signé entre les deux parties. À l’étape suivante, une lettre d’intention est produite. Elle contient les conditions du partenariat.

Lire  Combien de temps un notaire peut garder l'argent d'une succession ?

La rédaction du pacte d’actionnaire, la convocation de l’assemblée générale et le versement des sommes convenues matérialisent l’entente. Quelques formalités administratives sont aussi nécessaires. Il s’agit de l’enregistrement des statuts, des formulaires et la publication dans un journal d’annonces légales.

Pourquoi faire une levée de fonds pour son entreprise ou sa start-up ?

La levée de fonds est recommandée à une entreprise pour se financer sans s’endetter. Un prêt bancaire par exemple entraîne des remboursements auxquels l’activité peut avoir du mal à faire face.

Dans les cas d’une opération d’expansion, d’acquisition d’équipements ou de rachat d’une activité, la levée est indiquée. Pour une start-up, c’est la meilleure manière de profiter d’un effet de levier financier.

Elle est plus efficace pour financer un projet sur une durée allant de 2 à 5 ans. Pour tout achat d’un actif immobilisé d’une grande valeur, cette solution peut être utilisée.

Quels sont les sociétés et organismes à solliciter pour faire une levée de fonds ?

Dans le cadre d’une levée de fonds, vous pouvez vous adresser à un fonds d’investissement. Ils permettent notamment aux entreprises de disposer de capitaux suffisants pour de grandes opérations d’acquisition.

Les start-ups peuvent effectuer une levée auprès de leurs proches ou de plateformes de financement participatif. Les business angels sont aussi sollicités par les petites entreprises. Cette option convient aux entités avec un besoin d’investissement peu élevé.

Les acteurs peuvent aussi contacter les fonds de capitalrisque. Pour attirer l’attention d’un fonds de Corporate Venture, vous pouvez participer à des concours. Les incubateurs sont des espaces propices pour rencontrer ce type de partenaires.

Lire  Pourquoi faire un prêt trésorerie ?

En résumé, la levée de fonds est une opération qui nécessite une grande préparation. L’entreprise ou la start-up doit bien définir ses besoins. Ensuite, elle met en avant son potentiel pour convaincre un ou plusieurs investisseurs.

A lire également

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *