Jira : zoom sur cet outil incontournable pour la gestion des projets

La plateforme Jira facilite la gestion de projet, le suivi des bugs, l’identification des blocages ainsi que leur résolution. Cet outil se décline en différentes versions afin de répondre au mieux aux besoins de métiers variés. Découvrez tout ce qu’il y a à savoir sur Jira, ses avantages et ses spécificités.

Une vue d’ensemble de Jira et de ses avantages

Développé par Atlassian, Jira est une plateforme dédiée aux équipes agiles. Cette technologie existe en quatre versions, à savoir le Jira Software, le Jira Core, le Jira Service Desk et le Jira Align. Cet outil de gestion a ainsi été élaboré dans le but de faciliter le travail des collaborateurs. Jira comporte en effet des graphiques et des visuels qui permettent de connaître en un coup d’œil les différentes missions ainsi que les problèmes en cours.

Cet outil complet présente de nombreux avantages, à commencer par une interface de tableau de bord intuitive. De plus, les templates permettent de créer des rapports et des feuilles de route. À cela s’ajoutent la configuration des tâches ainsi que la connexion avec d’autres outils.

Comment apprendre à configurer, utiliser et maîtriser Jira ?

Le déploiement de Jira requiert une formation préalable. Celle-ci s’adresse particulièrement aux administrateurs fonctionnels ainsi qu’aux utilisateurs. Ainsi, se former à l’administration de Jira permet de maîtriser les bonnes pratiques de la configuration de projets. Le plan de formation se révèle très spécifique et se décline en différentes étapes, dont la mise en place de Jira, la gestion des utilisateurs, l’administration du projet Jira et la maintenance d’une instance Jira.

Lire  Les nombreuses applications de la fibre optique

Techniquement, cet outil est extrêmement ergonomique et paramétrable. Autrement dit, il est tout à fait possible de démarrer avec un ou deux workflows et générer un paramétrage composé de plusieurs dizaines de workflows complexes. Les formations Jira mises en place facilitent les échanges entre les experts de l’application et les clients. Les deux parties vont ainsi parler le même langage et convenir ensemble du bon design. S’ensuit la définition des workflows ainsi que la mise en développement de l’outil.

formation à l'administration de Jira

Quels types de projets peuvent être gérés avec Jira ?

Pour rappel, Jira est disponible en différentes versions, dont Jira Software qui répond aux attentes des services spécifiques (RH, Recherche et développement…). Techniquement, les projets dans Jira sont soit « gérés par l’entreprise », soit « gérés par l’équipe ». Ces projets se différencient par la manière dont ils sont administrés. Les « projets gérés par l’équipe » présentent une configuration simple, ce qui facilite les pratiques de travail.

De plus, les changements peuvent être opérés sans l’aval de l’administrateur Jira. Dans une autre optique, les « projets gérés par l’entreprise » requièrent le savoir-faire des administrateurs Jira. Ces derniers initient aux processus organisationnels et aux bonnes pratiques par le biais d’une configuration partagée.

Conseils pour gérer votre projet d’une main de maître avec Jira

Grâce à Jira, il est plus facile d’organiser les étapes importantes d’un projet en se référant à des points dans le temps. Techniquement, il s’agit d’assigner des tickets et d’organiser les sprints selon les tâches effectuées dans la version choisie. Une bonne gestion d’un projet avec Jira s’opère en plusieurs étapes, à commencer par la création d’une version dans Jira Software. Vous pouvez y créer plusieurs versions, en fonction de vos besoins.

Lire  OpenAI: la société qui bouscule l'intelligence

S’ensuit l’ajout des tickets à une version, puis le suivi de l’avancement de la version. Cette étape nécessite des outils comme les feuilles de route qui relatent les versions ainsi que des tickets. Comptez également sur le hub de livraison qui facilite la gestion de toutes les livraisons. Quant au rapport Burndown, il indique la quantité de travail réalisé et à accomplir. Les graphiques permettent de jauger la capacité de l’équipe à accomplir les tâches dans un temps imparti.

La dernière étape se résume en la clôture d’une version. Les tickets doivent être terminés, le code a été vérifié et mergé. À ce stade, les builds ont abouti. Pour y parvenir, il faut accéder au projet et sélectionner « livraisons ». Les tickets peuvent être livrés via les tableaux Kanban. Pour résumer, Jira apporte une valeur ajoutée non négligeable aux projets. Cet outil permet de fluidifier les tâches ainsi que les critères d’approbation.

Il est tout aussi pertinent de tirer profit de l’automatisation intégrée. Par ailleurs, le recours à la marketplace Atlassian vise à améliorer l’instance. Notez que Jira Automation vise à booster l’utilisation des versions dans le logiciel. À titre indicatif, ce sont plus de 65 000 entreprises qui ont recours au logiciel Jira. Cette solution est adaptée à n’importe quel secteur d’activité : finance, automobile, commerce de détail, etc.

A lire également

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *